La Gamescom arrive à grand pas…


Plus que que quelques jours avant le lancement du salon du jeu vidéo à Cologne! Après une édition 2018 de bonne facture que nous avons fait, nous serons sur le salon le mardi cette année, avec quelques RDV intéressants sous le coude qui se préparent.

YannssArt et moi-même seront sur place et nous vous partagerons nos impressions et retours sur cette édition 2019.

En attendant, nous partagerons avec vous nos attentes sur le salon très prochainement.

Et vous avez-vous prévu de vous y rendre cette année ? En attendant notre retour sur cette édition 2018 😉

Cette année, c’était décidé : j’allais à la Gamescom ! Décidé tardivement, il m’a été impossible de trouver un endroit où dormir à prix décent, surtout que je ne partais pas seul ! A 150-200e la nuit par personne, il n’y avait pas moyen du coup, nous sommes partis sur un trip express Strasbourg -> Cologne -> Strasbourg dans la journée en essayant de couvrir le créneau complet d’ouverture du salon(09h -> 20h). Voici donc un récit de notre mini road trip intense qui nous a laissé un souvenir de foufou. Départ 04h30, c’est parti pour un peu moins de 400km direction le Kölnmesse !

A notre arrivée proche de Cologne, les premiers panneaux « [P] Gamescom » apparaissent, nous décidons donc de suivre le fléchage et arrivons sur un parking situé à 4km du salon. Nous nous disons « cool, on se gare là et on prend les navettes » (gratuite qui plus est, avec les billets de transports reçus avec nos e-billet). Pas de bol, le garde nous aiguille sur la gauche et on se retrouve dehors … la seule voiture FR de la file qui se fait virer la classe.

Du coup, nous décidons de suivre Waze qui avait comme destination le salon même. Après 5mn de voiture en ville, on arrive près du parking nommé LANxess, dont j’avais entendu parlé en fouillant sur le net les meilleurs plans pour se garer. Résultat : 12 euros la journée complète, et localisation à 800m du Kolnmesse, même pas 5mn à pied ! Tout bénef ! Nous sortons de la voiture, il est 08h45.

Nous voici donc devant la Gamescom, et la première étape est d’aller récupérer notre bracelet pour les stands. Selon l’âge (12+ / 16+ / 18+) la couleur sera différente, et permettra d’accéder aux stands et essais de jeux en adéquation avec notre âge. S’en suit ensuite une première file de filtre, pour entrer dans le hall. Puis une seconde file pour cette fois-ci entrer dans le salon, où il suffit de passer son QR-Code et premier problème : j’ai géré la commande pour un pote, ma femme et moi-même et nous n’avons qu’un QR-Code (celui pour le billet de mon pote, nous avons un pass famille pour ma femme et moi). Direction un comptoir annexe où nous aurons nos billets définitives, retour à la dernière file et nous voici dans le salon ! Après avoir traversé le hall family games et celui des accessoiristes / constructeurs pc, nous voisins dans le premier hall accès Gaming, devant Ubisoft.

Au niveau des jeux à essayer, nous avons décidé de nous focaliser en prio sur les jeux qui sortiraient courant 2019. Du coup chez Ubi, exit AC : Odissey et bonjour The Division 2 ! Ni d’une ni deux, on se met dans la file (il est 09h15, le salon ouvre à 09h ! Nous avons rushé comme des salops !) et nous voyons le panneau « 120mn d’attente à partir d’ici ». De tout de façon, il faut être clair, si c’est comme cela à 09h15, cela sera pire plus tard. Au final, à 09h30 à peine passé, nous prenons place sur notre spot de jeu et c’est parti pour 15mn de pure gameplay. Nous sommes une squad de 4 joueurs, accompagné d’une personne du stand Ubisoft qui nous explique le contexte du jeu, la mission que nous devons effectué (il s’agissait ici d’aller récupérer un colis perdu en zone controlée par l’ennemi et de la ramener à un point de ravitaillement) ainsi que quelques conseils en session. Nous disposons chacun d’un personnage ayant un stuff différents : un sniper, un équipement axé close combat type mitraillette, un fusil d’assaut, et un pompe. Chacun ayant ses gadgets, ses capacités etc.

Dans cette configuration en tout cas, nous avons eu un aperçu de l’importance du team Play (est-ce bien mis en avant au vue de la config de la démo ? ou cela sera le cas tout le temps ?), et la cohésion d’équipe. La case « chat » aura été un plus pour 3 des 4 joueurs (le 4eme ne parlait qu’allemand, nous tout sauf allemand haha…. La nana d’Ubi l’aura aiguillé un minimum). Le stand était entièrement sous Xbox One X. Le jeu était joli, fluide, l’environnement change grandement de NYC en mode hiver, les fights étaient bien dosés et proposait une meilleure expérience, que cela soit sensation des armes (recul, décrochage entre autre) et la bêta proposait une difficulté bonne (comprendre que rusher comme un porc n’était pas possible).

Perso, je sors plus que conquit de cette session de jeu, ayant dévoré le 1er, le 2eme s’annonce comme étant dans la ligné du premier mais en mieux du coup je valide!Nous avons ensuite fait un tour sur les différents stands « photo » Ubi, qui était un des seuls à proposer ce genre de petit bonus toujours sympathique à voir.

stand « The Division 2 »

Passage devant les stands Bandai qui étaient blindé de chez blindé pour Soulcalibur VI, Ace Combat et Jump Force entre autre. . Le stand EA était immense, BF V en attraction principale avec un avion de la 2eme guerre suspendu, des écrans géants partout, et bien entendu Fifa 19. Mais du coup, aucune trace d’Anthem à côté ou même des autres jeux de sport EA, en public tout du moins (aucune affiche ? rien de rien …)

Nous avons ensuite débarqué chez THQ Nordic qui a mis le paquet sur son stand : chaque façade de leur big construction avait pour thème un ou deux jeux : DarkSiders 3, Biomutant, Desperados, Settlers, Generation Zero. Du très lourd aussi bien niveau décor « bâtiment » qu’autres : à commencer par les bonbons Fade To Silence, statue de Fury et d’un démon géant, un Biomutant qui sort du mur en hauteur, un monster truck driver ou un stand de jeu dans un bunker sous un robot géant pour Generation Zero que nous avons d’ailleurs essayé, après quelques 25mn d’attente.

Generation Zero s’annonce donc être un Left4Dead-like, prenant place en Suède où vous devrez faire face à une armée de machines tueuses. Le jeu est développé par Avalanche. La session durait 15mn, par binôme. Personnellement, nous n’en avons pas vu beaucoup / assez à notre gout, perso j’ai clairement envie d’en voir plus. La technique se situe dans la moyenne haute de notre gen, le jeu se prend en main des plus rapidement. Nous sentons que la fouille des maisons, épaves de voitures etc prendra une place non négligeable pour ramasser des composants, munitions ou armes.

Les gunfight peuvent se montrer assez nerveux et la fin de la démo tease un affrontement de boss que nous aurions réellement aimé découvrir. Nous avons pu nous entretenir brièvement avec des employés d’Avalanche dont le lead design du jeu, et une interview devrait avoir lieu bientôt 😉 Un titre à suivre, qui pourrait être une des bonnes surprises futures ! J’aurais voulu essayé Biomutant mais celui-ci indiquait plus de 4h d’attente (malgré plusieurs check sur la journée).. Fade To Silence, dispo en early access sur pc depuis plusieurs mois, présentait ces MAJS et nouveautés in game et autant dire qu’entre sa sortie en alpha et aujourd’hui, il y a eu un taff monstre ! Une review de l’early access est prévue prochainement.

A côté de cela, un stand énorme World Of Tank et autres dérivés sur l’aviation et batailles navales était présent, avec une grosse ambiance, et surtout une longue attente mais qui semblait se finir sous une pluie de goodies (à noter que, sur 99% des stands, il fallait se taper les xx heures d’attente pour espérer récupérer des goodies ce qui n’était pas le cas chez Bethesda, EA ou encore THQ par exemple qui ont été bien cool avec nous !).

Niveau ambiance, les stands Farming Simulator ont dû être les plus costauds (véridique) ! Ça hurlait à tour de bras dès que le présentateur annonçait un nouveau véhicule en jeu etc… je savais que ce jeu trustait de bonnes places niveau ventes mais pas je ne m’attendais pas à autant de vie sur le stand. Fortnite disposait également d’un stand énorme et bien décoré dont une tyrolienne utilisable !

J’avoue ne plus avoir l’ordre exact de visite tellement nous avons vue de choses folles, dont le stand MS qui exposait la McLaren vu dans les trailers de Forza Horizon 4, stand qui proposait d’ailleurs d’essayer une pelleté de jeu dont Metro Exodus, Shadow Of The Tomb Raider, Forza forcément mais surtout DMC5 ! Mais nous sommes vite redescendus sur terre quand à midi, on nous a annoncé entre 6 et 7 heures d’attente pour celui-ci!!! C’est juste fou, il s’agit surement d’un des jeux les plus attendus et on a pu entendre par ci par là que la démo était énorme du coup, j’ai été un peu déçu de ne pas pouvoir y toucher mais comme déjà dit, sur 10-11h de salon, nous pouvions difficilement bouffer plus de la moitié de ce temps pour un seul et unique jeu.

Le stand Activision Blizzard était surement un des plus important du salon en taille avec une méga scène pour cosplay / animation / esport, la foire de Sombrelune partiellement reconstituée, et un bar Heartstone !

A côté de cela les jeux Acti Spyro, Destiny et surtout Sekiro disposaient également de leur stand. Pour Sekiro il était annoncé 5h quand nous sommes passé vers midi devant le stand Acti. Call Of Duty par contre semblait être sur un stand pc Asus RoG juste à côté.

Square Enix proposait également de nombreux titres dont un super stand Shadow Of The Tomb Raider avec un décor proche de ce qui est visible en jeu, Life Is Strange 2, Dragon Quest XI et surtout Kingdom Hearts 3.

En autre gros stand, il y a avait Sony qui avait mis le paquet sur Spiderman, grosse exclu PS4 de cette fin d’année, mais également un jolie stand VR bien équipé ! Nous ne sommes pas passé chez Nintendo, le stand étant plus que surpeuplé et n’ayant aucun jeu (perso) qui ne me donnait envie au point de passer xx heures à poireauter.

Bethesda mettait pas mal en avant Elder Scroll au travers du jeu futur mobile et TESO mais aussi Fallout où il y avait même un stand photo où vous pouviez passé la porte d’un des abris / shelter !

Pour finir, passage chez Koch Media / DeepSilver pour Métro notamment! Une de mes plus grosses attentes, LE jeu que je voulais tester. Dès lors que nous avons voulu faire la queue, le staff de Deep Silver nous indique qu’il faut revenir plus tard, du fait d’une trop longue file. Soit, on se décale de quelques mètres et voilà que la personne de chez DeepSilver revient nous voir et nous demande si nous n’avons pas un accès presse ou un fast-pass (tu passes devant tout le monde), et c’est là que j’ai mon petit coup de gueule du salon : le mec a voulu nous le vendre 50 balles (il récupérait les anciennes cartes sur le stand et cherchait à les revendre). Cela nous a mis un peu la rage de se faire passer devant par des gens posant rapides un billet. Je trouve cela vraiment pas cool mais bref, après 2h30 d’attente, nous y voici pour 15mn de campagne ! Metro est devant nous !

L’ambiance est donnée, le jeu se veut résolument hardcore. On prend chère, on a peu de munitions, les ennemis sont nombreux, l’IA semble bonne, la DA envoie du lourd, la tension est palpable, entendre une meute de loup pas loin, quand nous sommes dans le noir quasi complet en forêt qu’il reste 5 minutions, le stress monte !!Même si en 15mn nous n’en avons pas vu énormément (plutot pas vu assez bordel, je suis hypé !) je me dis que j’avais surement devant moi un des goty 2019?! Vivement le 22/02/19!

Walking Dead proposait assurément un des stands les plus sympa également avec une représentation d”une prison, un décor très indus, mais surtout avec une file énorme et il nous a même été impossible de nous mettre dans la file à 18h. Du coup, on a essayé de marchander le tshirt offert après l’essai mais nous sommes tombés sur un mec pas proposé à discuter on va dire pour rester poli hahaha.

Pour finir, tournée par les halls marchandising et bordel qu’il a été dur de pas claquer sa race 😀

Petit note sur tout ce qui est bouffe sur place : j’avais une légère crainte que les prix de la nourriture et des rafraîchissements tapent un peu fort mais il n’en était clairement rien. Les prix sont corrects pour ce genre d’event (5e la bière avec 1 de consigne en 50cl, 3.5e la portion de frite, etc), au cas où vous planifiez d’y aller l’an prochain vous savez à quoi vous en tenir

L’an prochain, nous couvrirons le salon sur 2-3 jours sans faute avec un vrai reportage photo / vidéo sur place soyez en sûr !


%d blogueurs aiment cette page :