Nier Replicant : des oeuvres d’art en ligne

Nier Replicant est disponible depuis aujourd’hui dans toutes les bonnes crémières. En attendant notre test, ayant reçu notre code presse ce jour, nous vous partageons quelques oeuvres mis en ligne par Square Enix.

Chaque oeuvre illustre un style unique, et rend hommage à l’un des héros légendaires de Nier. Cette exposition est conjointement organisée par Square Enix et French Paper Gallery, une galerie en ligne consacrée aux sérigraphies, à la pop culture, à la musique et au street art

Les artistes
Førtifem (France) 
Førtifem est l’alliance créative de Jesse Daubertes & Adrien Havet. Tous deux anciens graphistes, ils ont décidé de joindre leurs efforts sous un dénominatif commun. De cette union à quatre mains, principalement centrée sur le papier, a émergé un style à mi-chemin entre le tatouage tonitruant et la gravure ancienne plus détaillée. 

Lorenzo De Felici (Italie) 
Après quelques années dans l’industrie du cinéma, Lorenzo s’est établi à Rome, en Italie, comme artiste de comics à plein temps pour un éditeur américain. Il travaille actuellement sur un projet intitulé « Oblivion Song », avec Robert Kirkman (auteur de la série « The Walking Dead »).     

El Marques (Espagne) 
Adria Marquès est un illustrateur et concepteur graphique de Barcelone. Le gros de son travail se compose de livres illustrés, de magazines et de projets pour des marques. Il travaille aussi sur des pochettes d’album, des affiches et du merchandising pour des groupes et labels. Son approche vintage unique est devenue une marque en elle-même. 

Guy-Pascal Vallez (France) 
Guy-Pascal Vallez (alias GAX) est un illustrateur et dessinateur de comics français, ainsi qu’un véritable passionné de RPG. Lorsqu’il crée ses propres mondes, Gax a déjà en tête des histoires finement élaborées, des personnages et des monstres auxquels son aquarelle colorée donne vie. 

Ammo (Belgique) 
Ammo a étudié les arts appliqués aux Beaux-Arts, en France. Il vit et travaille à Bruxelles comme illustrateur et concepteur d’affiches. Il utilise des lignes fines et de petits points, du graphite, des encres et une bonne dose de musique. 

Alex Wezta (Russie) 
Alex est un artiste russe habitant la petite ville d’Arkhangelsk. Il est bien connu pour ses splendides icônes médiévales et son style inspiré par l’antiquité romaine. Il prête une attention toute particulière aux structures et à l’architecture, créant ainsi des scènes très organiques. 

Nicolas Côme (France) 
Nicolas Côme (alias Sinpiggyhead) est tatoueur et illustrateur à Paris. Inspiré par le manga, les dinosaures, les jeux vidéo, les superhéros, les films de genre, la musique et les tatouages, il compose un univers alternatif singulier : sombre, mais ludique et empreint de mélancolie. Il travaille principalement par points noirs. 
 
Rob Bowyer (Royaume-Uni) 
Rob Bowyer (alias MassiveFace) est un artiste installé au Royaume-Uni. Il aime les crânes, le cyberpunk sordide et les personnages de fantasy. Son trait particulier est très apprécié dans le monde de l’illustration et lui vaut une belle renommée. Rob est aussi un gameur acharné.  
 
Guillaume Singelin (France) 
Guillaume est l’un des fers de lance de la nouvelle vague d’illustrateurs français et aime revisiter la bande dessinée traditionnelle (comics et roman graphique). Son style mélange manga japonais et illustration indé américaine. Son talent éprouvé lui permet de créer des strips tout à fait caractéristiques.  

Nikita Kaun (Russie) 
Nikita Kaun est un artiste russe de Saint-Pétersbourg. Son travail est quasi-hypnotique (ne serait-ce que par son surréalisme) et ses illustrations sont autant de portes ouvertes sur le rêve. Il aime mélanger textures en noir et blanc et touches colorées minimalistes. Ses œuvres ont été souvent exposées dans les galeries internationales.  

Francesca Pusceddu (Écosse) 
Francesca est une artiste espagnole installée à Glasgow, en Écosse. Illustratrice, elle s’inspire des formes traditionnelles d’illustration, qu’elle applique à des thèmes contemporains. Elle utilise une approche multiple, comme l’intégration numérique de dessins faits main. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :