[GAMESCOM 2022] WRC Generations : une véritable lettre d’amour au rallye

WRC Generations est le dernier jeu sous licence officielle WRC sur lequel KT Racing va travailler. C’est en compagnie d’Alain Jarniou, game director, qu’on découvre cette lettre d’amour enflammée en guise d’adieu. On nous annonce un véritable menu maxi best of qui transpire la passion et manette en main, on ressent que ce ne sont pas que des mots.

WRC 10 se montrait déjà des plus généreux et la tendance continue avec Generations. Il s’agit du plus gros contenu jamais créé sur un WRC par KT Racing regroupant tout ce qui se fait de mieux sur la discipline : la compétition officielle 2022 (que cela soit en termes de voitures, écuries, pilotes, destinations ou spéciales) accompagnée des précédentes équipes championnes du monde sur plusieurs décennies, les hybrides ou encore les lieux historiques immanquables, mais aussi un tout nouveau type de run se focalisant sur des courses très rapides, mais intenses. La Suède a été délocalisée sur une toute nouvelle destination plus au nord question de climat, KT Racing a procédé à une reproduction des plus fidèle de ce rallye.

WRC Generations vise le long terme en étant joué de nombreuses années avec des modes comme les ligues et les défis accompagnant les traditionnelles saisons, carrière, etc. WRC propose plusieurs défis journaliers et un hebdomadaire, le tout généré aléatoirement (une spéciale ou un rallye entier, un véhicule, un preset de condition météo) afin que les joueurs s’affrontent sur des configurations particulières. Il y aura un système de classement, de différentes divisions encore une fois cross platform pour ce côté compétitif aussi bien en solo qu’en écurie (pouvant accueillir jusque 8 coureurs là aussi en cross). Les joueurs ont également la possibilité de créer leur propre ligue et la soumettre aux autres. 

En plus de cela, WRC Generations récompense les pilotes via 150 paliers à gravir pour débloquer des objets cosmétiques utilisables pour les livrés (eux cross platform) ou sa carte de pilote. Alain Jarniou insiste sur le fait qu’il ne s’agisse pas d’un passe de saison payant, mais bien d’une fonctionnalité incluse dans le jeu de base sans surcout.  À la vue des menus qui défilent sous nos yeux, et ce que KT Racing nous présente, on devrait encore passer de très nombreuses heures sur ce WRC Generations tant on a des possibilités.

On part à présent le terrain à la découverte des hybrides. Ces nouveaux véhicules ont nécessité une entière coopération avec les pilotes et techniciens du WRC afin de reproduire un comportement fidèle et réaliste, notamment via les trois presets de conduite impactant fortement les performances en courses. On adapte selon le type de sol, la météo et le tracé si l’on préfère une batterie qui délivre une pleine puissance sans limites, ou à l’inverse bridant quelque peu les chevaux pour un plus grand contrôle du bolide. Un mauvais choix peut rendre le pilotage difficile avec une voiture qui part trop rapidement ou à l’inverse des chronos dans le rouge la faute à un manque de patate sur une spéciale nerveuse. On reste sur de la bonne grosse simulation comme on l’aime où le moindre faux pas peut nous couter cher. Au volant c’est extra, mais les vibrations et retours à la manette le sont tout autant. KT Racing précise d’ailleurs que les fonctionnalités Dualsense seront à présent disponibles sur PC grâce au driver officiel.

Visuellement, on conserve le même moteur maison, mais qui s’améliore d’opus en opus. Les effets météo logiques sont toujours au top surtout en dynamique (chaque région a sa propre configuration pour garder un certain réalisme). On décèle encore davantage de vie sur le bord de la route, aux différents checkpoints et j’en passe. Sur PC en tout cas, c’est du solide !

Bien sûr, on attendra d’avoir la version finale pour voir si ce nouvel opus tient réellement ses promesses manette en main, mais nous n’avons jamais été déçu par KT Racing et on a bien saisi leur volonté que ce dernier WRC soit inoubliable en perdurant dans le temps. La réponse arrive dans quelques semaines, mais cette longue session accompagnée par le studio nous met clairement en confiance. 

%d blogueurs aiment cette page :